Il est à l’initiative de l’employeur, qui définit les actions de formation qui seront mises en place auprès des salariés. Votre projet de formation peut rentrer dans l’une de ces catégories. Dans ce cas, nous vous conseillons d’avoir un échange direct avec votre employeur. Nous pouvons aussi intervenir en tant que conseil dans cette démarche.

Le compte personnel de formation est une nouvelle modalité d’accès à la formation créée par la loi relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale. Il a pour ambition d’accroître le niveau de qualification de chacun et de sécuriser le parcours professionnel.

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Il permet l’acquisition d’une qualification professionnelle (diplôme, titre, certificat de qualification professionnelle…) reconnue par l’État et/ou la branche professionnelle. L’objectif étant l’insertion ou le retour à l’emploi des jeunes et des adultes.

Dans chaque région et département, des aides à la formation sont apportées aux demandeurs d’emploi. Chacune des collectivités a ses propres critères. Vous pouvez être aidé et orienté par votre conseiller Pôle Emploi ou de votre mission locale.

Les périodes de professionnalisation ont pour objet de favoriser le maintien dans l’emploi des salariés en CDI par des actions de formation alternant enseignements théoriques et pratiques. Prise en charge de la formation et d’une partie du salaire par l’OPCA de l’employeur.

Vous avez également la possibilité de financer la formation par vos propres moyens. Notre centre d’enseignement peut mettre en place des modalités de paiement afin de permettre au plus grand nombre l’accès à une formation de qualité certifiée et reconnue par l’Etat.

Suite à un licenciement économique, ce statut vous permet de bénéficier d’un financement pour votre projet de formation.  Financement qui sera assuré par l’OPCA de votre ancien employeur, même si l’entreprise n’existe plus. Les moyens accordés peuvent permettre de financer une grande partie voire l’intégralité de votre formation. Pendant la durée de la formation, vous maintenez votre indemnisation.

Vous intégrez une formation tout en maintenant vos indemnisations. Vous êtes enregistré comme stagiaire de la formation professionnelle. L’entreprise qui vous accueille en stage peut vous verser des défraiements. Votre interlocuteur est votre référent Pôle Emploi.

L’AGEFIPH propose, en complément des aides de droit commun, des aides destinées à vous former pour accéder ou conserver votre emploi. Votre conseiller Cap Emplois, Pôle Emploi ou mission locale pourra vous orienter dans vos démarches.

Le congé individuel de formation (CIF) est le droit de s’absenter de son poste de travail pour suivre une formation de son choix. Pour en bénéficier, le salarié doit remplir certaines conditions et présenter sa demande à l’employeur, selon une procédure déterminée. Dans le cadre du CIF, la formation n’a pas obligatoirement de lien avec la fonction occupée et se déroule pendant le temps de travail. Le salarié peut profiter du CIF pour diverses raisons : reconversion, augmenter ses compétences,  valider un diplôme… Vous disposez d’une ancienneté d’un an dans l’entreprise, l’OPCACIF (FONGECIF en général) assure la prise en charge de votre formation.

Le prêt étudiant est un crédit à la consommation accordé à un étudiant pour financer ses études. Il s’agit d’un prêt garanti par l’État, qui ne nécessite pas d’autre caution. Il fait l’objet d’un remboursement différé, ce qui permet à l’étudiant de ne commencer à rembourser son prêt qu’une fois ses études terminées.

RÉSEAU